Numéro 41 du 24/05/2019


Editorial

L'affaire qui nous a tous préoccupé cette semaine ne concerne Google qu'indirectement : le bannissement total de la marque Huawei du marché américain. Ainsi, si le fabricant chinois ne peut plus vendre aux Etats-Unis, les entreprises américaines (ou revendant des propriétés américaines) n'ont plus le droit non plus de vendre quoi que se soit à Huawei. Et si le chinois vendait surtout des matériels, il achetait beaucoup sous forme de licence ; que se soit auprès de Google pour Android, de ARM pour les microprocesseurs, et de bien d'autres, ce qui s'élèverait à près de 11 milliards de dollars par an de perte pour l'économie américaine. Des emplois américains, sinon des entreprises, vont disparaître dans le processus. 
Pour moi, les Etats-Unis ont tout à perdre en utilisant ces méthodes. Tout d'abord, cela démontre que le discours libéral n'est qu'une posture car c'est clairement une intervention étatique majeure dans la sphère commerciale privée. En changeant les règles comme ça brutalement, Donald Trump prouve à tous les investisseurs de la planète que le marché américain n'est pas sur et qu'il faut y investir avec prudence, voire s'en désengager. J'aimerais trop voir quelques multinationales américaines venir se réfugier en Europe, avec Google en première ligne.
De plus, avec une telle initiative, les Etats-Unis ouvrent la boite de Pandore et la porte à des représailles de la part de la Chine. Imaginez que son gouvernement décide, en rétorsion, de bannir Apple, à la vente bien sur, mais surtout pour la fourniture de composants et la fabrication : la marque à la pomme se flétrirait bien vite.
Enfin, l'excuse de "sécurité nationale" ne tient pas, étant donné qu'aucune preuve d'espionage n'a été apportée. C'est seulement un coup d'éclat, un caprice politique d'un dirigeant autoritaire aux abois, de la communication pour son électorat. Même si Huawei n'est pas blanc-bleu dans l'affaire, il y a des méthodes pour régler ce genre de problème sans tout casser. Car au final, cela freine l'innovation et réduit l'économie au niveau mondial : il n'y a que des perdants. Surtout que les Européens sont trop couillons pour vouloir / savoir en profiter. 
Bon vote !

Huawei

Huawei peut-il survivre sans Google ?

Source (podcast) : FrAndroid

Huawei interdit de licence Android par Google : enjeux et conséquences

Huawei banni des Etats-Unis : Intel, AMD et Qualcomm perdent des millions de dollars

Source : PhonAndroid

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions

Source : FrAndroid

Changements dans la SERP

Totalement éclipsée par l'actualité précédente, l'annonce qu'a fait Google cette semaine est d'importance, vu l'impact qu'a le moindre changement sur la page de résultats du moteur de référence. En effet, la disposition graphique de cette fameuse SERP (Search Engine Result Page) que consulte des milliards de gens va évoluer. Les changements les plus visibles sont la disparition de la couleur verte, de l'encadrement de la mention "publicité" et l'apparition du favicon du site. Tout cela arrive bientôt, d'abord sur les mobiles, puis sur les PC.

Source Google (en Anglais) : A new look for Google Search


Et aussi ...

Des mots de passe G Suite étaient stockés en clair chez Google depuis 2005

YouTube modifie l’affichage du nombre d’abonnés et cela va changer beaucoup de choses

Source : Numerama

Test du Lenovo Smart Display : l’enceinte connectée qui crève l’écran

Source : PhonAndroid



Plus de news sur le forum pour Les Usagers De Google En France

Commentaires